Vitrages « à l'ancienne »

Lors d’intervention sur des façades de bâtiments ayant une valeur patrimoniale, les fenêtres anciennes, leur entretien et leur adaptation aux exigences phoniques et thermiques exigent une attention particulière. En effet, elles participent autant au décor intérieur qu’au dessin architectural de la façade. En premier lieu, la conservation de la fenêtre existante doit être envisagée. Cette conservation nécessite d’examiner l’intervention la plus adaptée au type et à l’état des fenêtres anciennes. Les interventions sont de quatre ordres : entretien et réparation, restauration avec remplacement du verre, restauration avec ajout d’un écran, qui prendra la forme d’un panneau partiel, d’un survitrage ou d’une double fenêtre, et transformation restauration. Un remplacement des fenêtres ne sera considéré qu’en dernier lieu, si leur état est à ce point dégradé qu’une restauration n’est plus possible. Le remplacement des fenêtres trop endommagées, s’effectuera alors dans le respect des dimensions, des partitions et des matériaux existants. Les aspects phonique et thermique doivent dans chaque cas être traités, même si la loi peux autoriser des dérogations dans des cas particuliers. Biedermann sa dispose des compétences, de l’expérience et de l’expertise indispensable pour réaliser ce type de travaux. Ces installations et outillages dont certain développés spécifiquement pour l’exécution de vitrages « à l’ancienne » lui permettent de réaliser des vitrages neufs répondant aux exigences actuelles (d’étanchéité, d’isolation thermique, phonique…) tout en conservant l’esthétisme, les proportions et le cachet de vos anciens vitrages. Les traitements et finitions réalisés en atelier contribuent eux aussi à donner aux nouveaux vitrages un aspect et une patine ancienne. Les ferrements (espagnolettes, crémones, fiches à lames…) pourrons être récupérés sur l’existant, réparés et adaptés à vos nouveaux vitrages après avoir reçu un traitement spécifique.